Lors du Conseil Commun de la Fonction Publique du 15 mars 2019, l’UNSA a défendu plus de 100 amendements et propositions pendant 14 heures de débat.
Devant l’obstination du gouvernement à maintenir son cap, au détriment des agents et des services publics, l’UNSA a voté contre ce texte qui ouvre la porte à la réduction des droits des agents publics, à l’arbitraire dans leur gestion, à des licenciements et des privatisations….

…L’UNSA a dénoncé l’impor­ta­tion dans la fonc­tion publi­que de dis­po­si­tifs issus du sec­teur privé sans que les garde-fous asso­ciés (ins­pec­tion du tra­vail, prime de départ non rem­bour­sa­ble, jus­tice prud’homale) soient eux—mêmes trans­po­sés….

…L’UNSA a demandé en vain au gou­ver­ne­ment de conser­ver les dis­po­si­tifs de ges­tion trans­pa­rents…

…Face à cette offen­sive sans pré­cé­dent, l’UNSA Fonction Publique appelle les agents publics à se mobi­li­ser le 27 mars dans chaque dépar­te­ment afin d’inter­pel­ler le gou­ver­ne­ment.

L’UNSA, la CGT, la FSU, Solidaires, et la CGC appellent à des rassemblements devant chaque préfecture le mercredi 27 mars avec demande de rendez-vous au Préfet.
Le 27 mars est le jour de la présentation du projet de loi au conseil des ministres…

 

Pour en savoir plus télécharger le document.

Transformation-fonction-publique

TRANSFORMATION DE LA FONCTION PUBLIQUE